Synopsis: 

Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

 Bande Annonce: 
 La Critique: 

Control sur ian curtis et Joy Division, Love & Mercy sur Brian Wilson et les beach boys, ou encore Montage of Heck sur Kurt Cobain… Beaucoup de biopics sont passé sur le grand écran ces dernières années. Le 31 octobre de cet année, après 7 ans d’attente, le fameux « Bohemian Rhapsody », effigie de Freddy Mercury leader du groupe Queen sort enfin en salle ! Réalisé par Bryan Singer, « Bohemian Rhapsody » est une merveille sous toutes les coutures !


Il y a certain groupes qui marquent, qui ne laissent pas indifférent, qui traversent les générations… C’est ce que Queen fait depuis les années 1970 avec des titres incomparables tels Bohemian Rhapsody, We Will Rock You, I Want to Break Free, We are The Champions, Another One Bites The Dust… et le film en témoigne avec efficacité usant de mises en scène toutes plus spectaculaires les unes que les autres et allant jusqu’à donner des détails sur la manière dont ont été crées certains morceaux! Le succès du groupe explose en 1974 -1975 avec les sorties respectives des albums «Sheer Heart Attack» et l’incontournable «A night at the Opera». « Bohemian Rhapsody » montre qu’à ses débuts déjà fort prometteur le groupe est identifié comme partisan du Rock Progressif, au moment même ou la vague du Punk se prépare à faire l’effet d’un tsunami avec entre autres des certains Iggy Pop, sex pistols ou The Who déjà bien installés et originaire d’un protopunk remarquable. Pourtant Queen avec sa puissance orchestrale, sa folie autant théâtrale que mélodique et digne du génie parvient à casser la baraque. Et je ne sais pas si l’expression est assez forte!

Cette réussite est liée en grande partie à Freddy Mercury. Le film zoom pas mal sur ce point et retrace la globalité des moments forts du groupe et de son leader. De l’intégration de Freddy Mercury dans le groupe Smile qui devint Queen, jusqu’à sa maladie (qui l’abat en 1991) et ses abus en passant par les premiers tubes de Queen et sa carrière solo, « Bohemian Rhapsody » n’essai pas de pencher pour Freddy Mercury ou au contraire à son encontre. Le film est tout simplement juste de son point de vu et se contente de retranscrire le destin, la forte personnalité et l’histoire de cette icone ainsi que de ce groupe légendaire. D’ailleurs Bryan May (guitariste) et Roger Taylor (batteur) ont participé à la production du film afin de donner un œil le plus sincère possible à ce biopic. Et ce sans passer à côté des disputes au sein du groupe, des troubles avec les producteurs qui essayaient d’aller à l’encontre des choix artistiques des membres de la formation. Ce qui nous permet de ne pas manquer une miette de la palette émotionnelle que le film est capable d’exposer et c’est une très bonne chose. Dans cette succession d’événements on suivra la progression du groupe et son immense public jusqu’au grandiose Live AID de Wembley en 1985. Et bordel la reconstitution est bluffante !

L’extraordinaire aventure se déroule avec un Rami Malek incroyable dans la peau de Freddy Mercury. Le jeu des acteurs dans la globalité est très bon, qu’il soit des membres du groupe (Roger Taylor, Brian May, John Deacon), de l’amant traître ou de l’équipe du label. « Bohemian Rhapsody » est selon mon humble avis un des meilleurs biopics sorti à ce jour et vous auriez tort de passer à côté !

 Verdict:  9/10