Un Résumé: 

Jon un jeune musicien qui rêve de devenir une star du rock croise le chemin d’un groupe de pop plus qu’avant-gardiste recherchant un nouveau clavier à intégrer à leur groupe. Jon devient rapidement le chouchou de Frank, leader du groupe caché en permanence derrière un énorme masque en papier mâché. Unis pour le meilleur et pour le pire, les membres de ce groupe atypique enregistrent leur 1er album et font leurs premiers concerts. Une véritable aventure humaine.

 Une Bande Annonce: 

 Quelques mots: 

Whaou ! Il faut avouer que ce film a tout de suite attiré mon attention lorsqu’on m’en a touché deux mots ! Quelle histoire ! On est à la fois dans un sujet assez banal: L’histoire d’un groupe partant à la conquête de son public… Et à la fois le film est basé en grande partie sur un personnage mystérieux de bizarreries, Frank le leader du groupe. Le mec planque son visage sous une grosse tête de papier mâché aux airs d’un oui-oui un peu craignos. C’est tellement loufoque que je ne pouvais pas rater ça ! Et effectivement, «Frank» est un excellent film indépendant !

L’univers du groupe est le cœur du film. Loin de la plupart des clichés cinématographiques, «Frank» ne fait pas référence à une multitude de groupes connus. Il raconte l’histoire d’un noyau, celui d’un groupe et ses membres tous plus extravagants les uns que les autres. Très soudés mais aussi névrosés, en marge, attachants et émouvants. Ce film est une agréable surprise permettant de suivre les péripéties de personnalités originales, avec Frank la cerise sur le gâteau, véritable énigme et centre de gravité du collectif. Qui est ce vraiment ? Pourquoi dissimule t-il son visage sous cet amas de papier scandaleux ? Ce point donne une envergure très différente de celle habituellement présentée dans les films du genre.

A la fois drôle de son absurdité et mélancolique «Frank» donne carrément envie de faire partie de cette bande déjantée et de partager avec eux ce voyage complètement barré allant de l’Irlande jusqu’au Texas. On saluera également les superbes jeux d’acteurs de Scoot McNairy dans le rôle du psychotique Don, Domhnall Gleeson dans la peau de l’adorable Jon autant heureux que flippé d’intégrer ce groupe dégénéré, Maggie Gyllenhaal dans le personnage de Clara l’autoritaire indomptable de la bande, et bien sur Michael Fassbender impressionnant dans le rôle de Frank que je vous laisse découvrir au visionnage.

En somme les amateurs du genre auraient tort de passer à côté de cette fable musicale rock-ambolesque !

 Une petite note:  8,5/10