Synospis : 

Janis Joplin, une des plus mythiques chanteuses de rock et de blues de tous les temps.
A travers son personnage de rock-star, et de sa voix phénoménale, ce documentaire nous révèle une femme à la fois sensible, vulnérable et puissante. C’est l’histoire d’une vie courte, mouvementée et rocambolesque qui changea la musique à jamais.

 Bande annonce : 

 La critique (Sébastien BOULLY): 

Un Biopic documentaire sur la chanteuse Janis Joplin « reine de la soul psychédélique » et une icône de la chanson blues dans les années 1960. Amy Berg à base de très nombreuses archives et un travail de recherche de documents rares (lettres familiales et témoignages de l’artiste) nous propose un récit linéaire et très méthodique de la carrière de la chanteuse. Cet exemplarité accompagnée par la voix off narrative de l’immense Cat Power, nous séduit par le côté foisonnant de l’entreprise mais malheureusement ne surprend guère par le procédé qui ne varie nullement pendant le film.

Néanmoins l’atout majeur du film reste Janis Joplin elle même qui nous bouleverse d’abord avec le groupe Big Brother and th Holding Company en livrant des prestations vocales sidérantes et plus tard en solo avec ces différents groupes qui l’accompagnent. Un récit qui n’élude bien entendu pas ces addictions à l’héroïne entre autres et les souffrances de cette « Pearl » constamment à fleur de peau et véritable éponge aux émotions du monde qui l’entoure, se donnant corps et âme sur scène comme pour exorciser tous les maux. Venez réécouter et voir cette « Mama cosmique » de « Janis » ! Intéressant, sincère, parcellaire et vibrant.

 Verdict :   7/10