Outkast, n’ayant pas sorti d’album depuis 2015, reste un des groupes Hip-Hop que la génération 90′ à forcément écouté à un moment ou un autre! Les 2 originaires d’Atlanta ont osé un mélange de styles assez étonnant et plaisant à la fois. En effet Outkast regroupe les genres soul, Funk, Rock, Crunk, Psychédélique RnB et Jazz. Ils sont également des initiateurs d’un genre qui était tout nouveau à l’époque: le Dirty South, loin du style New Yorkais ! Le but de ce courant était bien entendu de représenter la culture South.

Dans les 80′ et 90′ le marché de la scène américaine de Hip-Hop provenait principalement des rappeurs de la côte est et ouest des Etats Unis, entre autre Los Angeles et New York. Les Geto Boys furent les premiers sudistes (originaire de Houston) américains à se faire véritablement remarquer dans les 80′.

Puis les 90′ prirent le relais avec Outkast et Goodie Mob qui ont largement contribué à la popularisation du dirty south.

Le genre avait la particularité de déballer des sons qui avaient la destiné pour une grande majorité de terminer en club ! Cette particularité aura valu au style d’être à la fois très critiqué et adulé du publique de part son look parfois assez clinquant.

Le genre s’étendra finalement à l’international dans les années 2000 sous la veste d’artistes comme Lil Jon, Lil Wayne, et Three 6 Mafia.

D’autres courants Musicaux verront le jour depuis le Dirty South notamment la Trap Music qui depuis quelques années prend une ampleur de plus en plus importante.