Iggy Pop, approchant les 70 ans, sort son 17ème et nouvel album «Post Pop Depression» avec la compagnie de Josh Homme, leader des Queens of the Stone Age dans lequel il est guitariste et chanteur. Il est également co-fondateur des Eagles of Death Metal.


Iggy Pop toujours surnommé l’iguane considéré comme un des artistes rock les plus influents, et initiateur du punk avec The Stooges, a annoncé « je crois qu’après celui la j’arrête » en parlant de son nouvel album «Post Pop Depression» qui sort ce vendredi 18 mars. Après avoir largement fait jouir de son talent pendant une longue carrière, Iggy voulait simplement faire un album à la hauteur de son palmarès.

On se rappelle de son album de 2013, «Ready to Die» avec les Stooges qui n’avait pas atteint les espérances de l’artiste. Aujourd’hui il souhaite faire basculer la balance de son côté pour une fin de carrière à la hauteur du reste de ses exploits musicaux. Grand nombre espèrent que l’album sera digne de «Lust for Life» produit avec David Bowie ou de l’album «The Stooges» des Stooges contenant des titres phares comme No Fun ou I Wanna Be Your Dog.

«Post Pop Depression» entièrement financé par Josh Homme et Iggy Pop afin d’éviter les maisons de disques semble avoir un gout de renaissance et non pas une signature de fin de carrière. Iggy avoue avoir conserver la plupart des papiers, articles retraçant sa carrière et ses pensées écrites par lui même qu’il aurait envoyé à Josh Homme. Une bonne partie de sa vie était la et cela aurait touché le leader des Queens of the Stone Age.

Iggy se serait également confié à Télérama: « J’ai eu les Stooges, puis David Bowie. Avec Josh, Je retrouve une alchimie du même calibre ».

Et L’album ?

Josh a composé les mélodies (grandement complimentées par Iggy), produit et mixé l’album. Il est à la guitare, la basse, les claviers et les choeurs. Mais Iggy et Josh ne sont pas seuls: ils sont accompagnés de Matt Elders des Arctic Monkeys à la batterie et de Dean Fertita, multi-instrumentiste membre des Queens of the Stone Age et The Dead Weather.

Le nom de l’album serait tiré d’un sentiment de déprime ressentit par les accompagnateurs d’iggy lorsque celui-ci serait sorti du studio après l’enregistrement. La personne aurait rapidement manqué aux gaillards s’étant fortement accroché à lui.

Iggy parle dans son album de la vieillesse et de la mort se sentant bientôt inutile. L’abum n’est pourtant pas spécialement lugubre. L’iguane ayant décidé de dévoiler une autre facette que celle du talentueux punk criard dont il a crée l’image, se voit dans «Post Pop Depression» utiliser une voie principalement rock et grave. Vous n’aurez pas dans cet album le son des Stooges ou de The Queens of the Stone Age mais plutôt un son rock déviant sur la pop avec parfois une petite concordance avec les sonorités de The Passenger.

Notre Verdict:

Cet album est une bonne surprise et son originalité sortant Iggy de son contexte, nous a vraiment plu et en particulier le morceau Chocolate Drops .

 

Comme l’album est déjà disponible en écoute, Bonne écoute ! :