C’était un dimanche matin et en buvant ma 2 eme tasse de …chicorée –  je me baladais tranquillement sur ma boite mail. Soudain , je clic sur les nouvelles de Xavier qui vient me présenter quelques groupes de temps en temps. Tout de suite, mon attention bloque sur l’image d’une imprimante vieillotte sur un fond aux couleurs attachantes. Levant les yeux vers l’angle gauche de la jaquette, je lis « Keep Dancing Inc. – Restructuration ».  Bien qu’aspiré par cette illustration, je ne me doutais pas que ce mail allait être le commencement d’une série infinie d’écoute. Le groupe est un réel coup de cœur et il  sort tout juste on 2eme EP, qui vous l’avez bien compris, s’appelle «Restructuration».


Commençons par le commencement !

Keep Dancing Inc, c’est Charles au chant, Louis à la guitare, Joseph à la basse et au clavier et Gabrielle à la batterie. Grands amateurs de Surf rock, Cold wave, punk ou encore de Pop synthétique, on comprend mieux vis à vis de leurs influences, le choix de production du groupe: Une synth-pop funky. C’est ainsi que les frenchies mènent une vie d’étudiants le jour et d’ambianceurs la nuit !

Le parcours de Keep Dancing Inc n’est pas sans rebonds. En effet, la formation a mis en lumière sa première démo, «Make The World a Better Dance» en 2014 et rencontre un certain Flavien Berger. En 2015, Ils sortent un maxi digital intitulé «Cold Zouk Summer Hits», une vrai preuve d’identité. Le binôme fondateur Charles/Louis s’agrandit et devient un trio avec l’arrivée de Joseph. Dans cette même lancée, Keep Dancing inc enchaîne les premières parties prestigieuses, entre autres Parcels. Mais leur premier EP, «Initial Public Offering» sortie en 2017, est le propulseur le plus évident du groupe. Ep produit en collaboration avec Daniel Lynas (Asap Rocky, Kanye West). Le mélancolique Life Goes On  sera tout bonnement fantastique !

Toujours sous leurs costumes de Poètes des temps modernes, les membres de Keep Dancing inc ont sorti en ce début d’été/Fin de printemps leur second Ep, «Restructuration». Traitant des relations humaines, le cinq titre sonne 80′. Entre l’élégant Pornstar  porté sur le harcèlement des femmes dans notre société et le funky Don’t Know , il faut dire qu’il y a de quoi être emballé par l’efficacité et la sincérité du groupe.

La réalisation n’en est pas moins réussi, notamment l’illustration de Pornstar avec ses hauts buildings de la défense, qui représentent sans doute la froideur de ce harcèlement errant et succin.

En définitive «Restructuration», livre des mélodies entraînantes et classieuses ! Extériorisant un fort potentiel, Keep Dancing inc alias les nouveaux spécialistes de la musique Pop/Rétro/Dance savent nous tenir sans effort le long de leurs ritournelles.