Kurt Vile né dans les 80′ à Philadelphie en Pennsylvanie est issue d’une famille nombreuse.Il commence la trompette à l’école, puis son père amateur de bluegrass le lance sur la pratique du banjo.

C’est à l’âge de 10 ans, à partir des années 90′ que le petit mélomane débute la guitare pour jouer dans Pelvic Thrust, un groupe très orienté Grunge. L’amateur de musique obtient son bac et laisse tomber ses études supérieures au cours de la 1ère année . C’est alors que Kurt devient conducteur d’engin de manutention.

Toujours autant poussé par sa passion pour la musique et influencé par des grands tel Bruce Springsteen, Neil Young, Dylan ou encore Sonic Youth, il commence à produire ses premières maquettes sur des CD-R qu’il distribue en petites quantités.

Il fait au début des années 2000 la conaissance d’Adam Granduciel avec qui il monte le groupe aujourd’hui bien connu, The War on Drugs. Dans cette période de montée Kurt décide de sortir son 1er album solo «Constant Hitmaker». Sur ce chemin il décide de quitter «The War on Drugs» juste avant leur tournée européenne. Kurt commence à devenir un sujet attrayant pour la presse musicale dont Pitchfork .

En 2012 il signe le début d’une indépendance musicale brillante avec le fameux Walkin on a Pretty Daze sous le label « Matador Records« 

En 2015 il sort toujours chez le même label l’album B’lieve i’m goin Down…que l’on a particulièrement apprécié !