Gainsbourg, Lucien Ginsburg ou Gainsbarre était un artiste à part entière ! En passant par la peinture, le cinéma et l’écriture il se fera remarqué principalement par son rôle d’auteur-compositeur-interprète et son franc-parler.

Cela fait 25 ans qu’il nous a quitté.


Gainsbourg – Aux armes : 

Basé sur La Marseillaise avec des sonorités reggae, il lance ce morceau dont il aura étalé les paroles sur papier la veille de l’enregistrement studio. Morceau qui a largement contribué à l’introduction du reggae en France.

 

Le fisc, pas son truc :

En rogne en 1984 dans l’émission « 7sur7 » parce que le fisc lui vole ses gains sous la réclamation d’impôts trop importants.

 

Gainsbourg dans « Samson Vs Hercule »:

Acteur, mais manque de chance la plupart de ses films auront peu d’ampleur !

2 de ses albums seront classés parmis les meilleures ventes au Etats-Unis.

Ses musiques Bonnie & Clyde et Je t’aime…moi non plus atteignent les 12e et 58e place au Billboard 200 et Hot 100.

 

Bonnie & Clyde: 

(Avec Brigitte Bardot, avec qui il vivra une amourette de 3 mois en 1967)

 

Je t’aime…moi non plus: 

(Avec Jane Birkin qui fut sa compagne de 1968 à 1980)

Son clash avec Guy Beart:

Les 2 artistes n’étaient pas tout à fait d’accord sur les notions d’arts majeurs et d’arts mineurs.

Gainsbourg donne 100 000 francs pour « médecins sans frontières » au « jeu de la vérité » en 1985:

Lemon Incest, le duo avec sa fille charlotte (né en 71′), et Love on the beat, points culminants de la provocation érotique pousseront l’artiste un peu plus dans son personnage troublant: