Alors que la dernière fois on vous parlait de l’EP «Birdbus» des Ropoporose, aujourd’hui ils reviennent avec une très bonne surprise! Un nouvel album, «Kernel Foreign Moons», prévu pour le 17 février 2017.

C’est donc après leur révélation grâce à l’album «Elephant Love» sorti en 2015 que les 2 frangin-frangine se prépare à nous pondre ce nouvel album, toujours dans un genre bien travaillé, sur des thématiques centrées sur la faune Horses, Fishes are Love, Barking in the Park mais qui ne nous empêcheront pas de profiter de l’enchantement lunaire de Spouknit et Moon.

Nous vous invitons ainsi à découvrir ou à redécouvrir, la voix mielleuse de Pauline qui sonne comme un succulent grog en hiver, les guitares aux rythmes faussement juvéniles (None) ou encore la folie totale de Guizmo et le synthé facilement dissociable accompagnant Holy Birds et Faceless Man.

Cessons de vous faire patienter, on vous laisse un premier aperçu ici:

Entre Lo-Fi, et indie-pop, les deux frangin-frangine de Ropoporose réussissent à nous faire chantonner des morceaux quintessenciés. C’est comme si les morceaux étaient simples alors que nous sommes à mille lieux de cela! Le travail de Ropoporose est bel et bien astucieux, arriviste et manié avec habileté.

 On s’attendait avec ce 2ème album à une simple confirmation du genre de nos 2 mélomanes. On se retrouve en définitive directement embarqué dans une richesse flamboyante de nouveautés malignement pensées.